Aujourd'hui, j'ai donné une conférence dans mon école secondaire.  Je suis toujours émue de revoir les mêmes murs, les mêmes locaux. Le Collège a si peu changé...

J'ai compris que j'ai voulais écrire dans un cours de français en secondaire 1. Que rien ne pourrait m'empêcher de faire de cette activité une véritable passion. Que je sois publiée ou non, qu'on me lise ou non, l'acte d'écrire me définit en tant qu'être humain.    

Parmi les étudiants des trois classes de secondaire 1, j'ai rencontré plusieurs étudiants qui en sont à se poser les questions que je me posais il y a presque 20 ans dans la même classe: pourrai-je publier un roman moi aussi un jour? 
 


Comments




Leave a Reply